• Les champignons des bois

    Les champignons des boisLes champignons transforment en humus débris de bois, feuilles mortes ou fruits tombés. Pied, langue ou chapeau n'est que la partie visible d'une étrange vie cachée.

    Les champignons sont immobiles. Il se nourrissent aux dépens des autres, à la manière des animaux. Privés de chlorophylle, dépourvus de racines, de feuilles et de tiges, ils ont longtemps intrigué les scientifiques, qui les classent dans un règne à part, ni animal, ni végétal : le règne fongique.

    Les champignons se comptent par milliers d'espèces. La plupart sont microscopiques, ils font partie de la vie de tous les jours : on les trouve tant dans le levain du pain que parasitant des plants de rosiers ...
    Ils sont capables de vivre dans tous les milieux : sur le sol, sur les roches, dans la terre, sur le fumier, sur des plantes ou des arbres.

    Sans les champignons, arbres et plantes mourraient rapidement, étouffés par leurs propres déchets. Avec les bactéries, les champignons jouent un rôle majeur dans l'équilibre forestier, en détruisant les matières organiques, en les transformant en humus.
    Ces champignons "fossoyeurs" sont des saprophytes.

    Les champignons des boisDans d'autres cas, les champignons s'associent aux racines des arbres. C'est une relation symbiotique : chacun apporte à l'autre les substances qui lui manquent.
    L'arbre fournit des sucres au champignon qui lui draine des sels minéraux. Ce sont des champignons symbiotes ou mycorhiziques : cèpes, girolles, truffes ...

    Dernière catégorie de champignons : ceux qui vivent de la matière organique vivantes des végétaux. Ils s'installent sur le tronc à la faveur d'une blessure.
    Le mycélium gagne tout l'intérieur de l'arbre et le digère jusqu'à sa mort et son écroulement.
    Ces champignons sont tout de même utiles à la forêt car ils éliminent des individus faibles ou malades.

    Milieux modifiés, pollutions, fréquentation massive des forêts, cueillettes abusives : bon nombre de champignons sont menacés de disparition.


    Christophe Gilberton
    Source : Les cueillettes forestières - Collection ONF

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :