• Vrais ou faux fruits ?

    Un fruit, selon la définition du langage botanique, est l'organe végétal qui protège la graine. Ce fruit succède à la fleur par transformation du pistil après fécondation. Ainsi, la paroi de l'ovaire forme la partie charnue et l'ovule donne la graine.

    Dans le cas d'un «vrai fruit», seul le pistil se transforme après la fécondation, tandis que les autres parties de la fleur dégénèrent. Dans un «faux fruit», il y a combinaison de plusieurs organes de la fleur (principalement du réceptacle floral). Les fruits comestibles sont classés en plusieurs catégories.

    On distingue :

    - Les fruits simples (vrais), charnus, que sont les drupes (pêche, prune, cerise, abricot...) et les baies (myrtille, groseille, cassis...). La noix et l'amande dont on consomme la graine font également partie de cette catégorie.
    - Les fruits multiples (mûre, framboise...), sont aussi des vrais fruits dont les quarantaines de petites drupes qui les composent sont autant de fruits et l'ensemble forme la partie comestible. - Les fruits composés (figue, cynorhodon). La partie que nous consommons est le réceptacle fermé de l'ancienne fleur, qui contient les véritables fruits que sont les akènes et que nous croyons être des graines. Dans le cas de la châtaigne, nous consommons la graine, le péricarpe est sec (peau marron) et la bogue est constituée par les bractées de l'ancienne fleur.
    - Les fruits complexes. On trouve dans cette catégorie :

              * La fraise dont les véritables fruits sont les nombreux akènes (minuscules grains secs) qui la recouvrent. La partie charnue que nous mangeons est en réalité le réceptacle hypertrophié de l'ancienne fleur.
              * Les pommes et les poires ; ce que l'on consomme est le conceptacle (réceptacle) de l'ancienne fleur. Le vrai fruit est composé du trognon contenant les graines (pépins) et s'étend jusqu'à la ligne verte que l'on perçoit lorsque l'on coupe le fruit en deux morceaux.
    En observant un fruit dans son ensemble on remarque à l'opposé du pédoncule une petite cavité qui contient les restes des pièces florales (sépales, étamines desséchées).

    Chemin faisant

    Pascal Paris
    Chargé de l'environnement - A.N.G.S.F.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :